Déficit des retraites : comment le gouvernement gonfle honteusement les chiffres !

Les intentions du gouvernement sont claires : dégrader le système de retraites pour faire des économies. Pour justifier cette position, le gouvernement tente de faire croire que le système court à sa perte sans réforme. Cet argument d’autorité est appuyé par une multiplication de chiffres, plus alarmants les uns que les autres. Mais derrière le sensationnalisme se cache une présentation mensongère de la réalité.

Chaque jour, un membre du gouvernement annonce un chiffre différent ; il devient alors difficile de s’y retrouver. Il y a quelques semaines Elisabeth Borne parlait essentiellement d’un déficit du système estimé à 12 milliards en 2027.

La nouvelle lubie du gouvernement est de parler en déficits cumulés pour que cela paraisse encore plus impressionnant. Ainsi on a pu entendre Bruno Le Maire dire que les déficits s’élèveraient à « 100 milliards d’euros en … quelques années » (on salue là la précision du Ministre de l’économie) ou encore Gabriel Attal parler de « 500 milliards d’euros de dette sur les 25 ans à venir si on ne fait pas la réforme ».

Lire la note du secteur économique de la CGT (du 24 janvier).

(Cliquez sur le lien pour afficher la note, effectuez un clic droit pour la télécharger sur votre ordinateur.)

usrcgt94