Retraites : une réforme contre les femmes

Les femmes seraient particulièrement pénalisées par la réforme des retraites, alors qu’elles ont déjà des pensions de droit direct inférieures de 40 % à celles des hommes. Reporter l’âge de départ en retraite serait encore plus défavorable aux femmes, le minimum de pension à 1 200 euros exclurait une majorité de femmes.

Les retraites, miroir grossissant des inégalités professionnelles

Les femmes ont des pensions de droit direct de 40 % inférieures à celles des hommes.

Les femmes sont toujours, en moyenne, payées 28 % de moins que les hommes. Elles travaillent plus souvent à temps partiel, elles sont concentrées dans des métiers moins bien rémunérés à niveau de qualification équivalent (le soin, le lien et le tertiaire) et elles n’ont pas ou peu de déroulement de carrière. Les femmes ont par ailleurs des carrières plus courtes, notamment du fait de la maternité : une femme sur deux, contre un homme sur neuf réduit ou interrompt son travail à la suite de l’arrivée d’un enfant.

Téléchargez le tract

tract femmes

(Cliquez sur l’image pour afficher le tract, effectuez un clic droit pour le télécharger sur votre ordinateur.)

Plus d’infos sur egalite-professionnelle.cgt.fr.

usrcgt94