Les inégalités en quelques chiffres (1)

(Mise à jour le 9 juin 2023 à 13:29)

Au cours de mes lectures, je relève des chiffres qui me semblent utiles pour combattre les idées reçues et cette société de plus en plus inégalitaire, qui ne profite qu’à une minorité au détriment du plus grand nombre.

Ces derniers n’ont évidemment pas vocation à être exhaustifs, ce ne sont que quelques références…

Pauvreté
  • Plus de deux millions de personnes vivent avec, au mieux, 750 euros par mois.
  • Environ 300 000 sont logées en hébergement d’urgence. 
  • La pauvreté s’est stabilisée depuis le début des années 2000. Le taux de pauvreté oscille depuis entre 6,5 et 8,5 % de la population. 
  • Dans 20 quartiers les plus défavorises de France, le taux de pauvreté dépasse 60 %.
  • 7 millions de personnes doivent se contenter de minima sociaux pour vivre, soit 4 millions de ménages
  • Qui sont les  pauvres :
    • 19 % des 18-29 ans sont pauvres, presque un sur cinq
    • 10 % des familles monoparentales vivent sous le seuil de pauvreté
    • 60 % des pauvres sont ouvriers ou employés
    • Selon les calculs de l’économiste Michaël Zemmour, l’augmentation de 0,8 point de cotisations sociales d’ici à 2027 permettrait de dégager 12 milliards d’euros de recettes supplémentaires. « Sous les hypothèses du gouvernement (sans doute trop optimistes), cela donne 14 euros net par mois en 2027 pour une personne au Smic et 28 euros net pour une personne au salaire moyen (2 574 euros en 2022), en faisant l’hypothèse (extrême) que l’intégralité de la hausse de cotisation est supportée par les salariés et non par les employeurs », écrit-il sur son blog d’Alternatives économiques.es pauvres ont au mieux le baccalauréat
    • 1,2 million de travailleurs pauvres, des personnes ayant un emploi, mais un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté
  • En 2022, la CAF a détecté 49 000 cas de fraude, soit 351 millions d’euros, toutes aides confondues. C’est infime comparé aux 14,6 milliards de fraude fiscale de la même année
  • En France, 20 % des travailleurs gagnent moins de 1 100 euros par mois – 23 % pour les femmes, 17 % pour les hommes. Dans ce chiffre, 18 % sont à temps partiel, gagnent à peu près 600 euros par mois et souhaiteraient travailler plus. 
Inégalités
  • Au cours des dix dernières années : sur 100 dollars de richesse créée, 54,4 dollars sont allés dans les poches des 1% les plus aisés, tandis que 70 centimes ont profité aux 50% les moins fortunés, constate Oxfam
  • Les 10 premiers milliardaires français à eux seuls, depuis le début de la pandémie, ont augmenté leur fortune de 189 milliards d’euros, “soit l’équivalent de deux ans de facture de gaz, d’électricité et de carburant” pour l’ensemble des Français
  • La fortune de Bernard Arnault, l’homme le plus riche du monde, a par exemple doublé depuis le début de la pandémie, passant de 85,7 milliards d’euros en 2020 à 179 milliards d’euros en 2022. Le PDG du groupe LVMH possède ainsi “une fortune équivalente à celle de 20 millions de Français »,
  • L’ONG estime que seuls 2% de la fortune actuelle des milliardaires français (544,5 milliards d’euros) suffirait à financer le système des retraites, sans avoir à passer par une réforme et un recul de l’âge légal de départ.
  • Depuis 2020, les 1 % les plus aisés ont capté les deux tiers des richesses produites à travers la planète. 
  • Le patrimoine de Bernard Arnault vaut celui de 20 millions de Français, soit près d’un tiers de la population du pays.
  • Les 10 premiers milliardaires français ont engrangé 189 milliards d’euros depuis 2020, assez pour couvrir les factures de gaz, d’électricité et de carburant de tous les ménages français pendant deux ans
  • Depuis 2020, la fortune des milliardaires dans le monde a augmenté de 2,7 milliards de dollars par jour !
  • En France, la fréquentation des Restos du cœur a augmenté de 12 % en six mois. 
  • Deux Français.e.s sur dix n’ont pas réussi à payer l’ensemble de leurs factures en 2022, 
  • Dans le monde, plus de 820 millions de personnes souffrent aujourd’hui de la faim ; 60 % d’entre elles sont des filles et des femmes.
  • Selon  Oxfam les trois quarts des gouvernements dans le monde s’apprêtent à prendre de nouvelles mesures d’austérité en réduisant leurs dépenses de santé, d’éducation ou de protection sociale afin d’économiser plus de 7 500 milliards d’euros.
  • En France, la baisse des indemnités de chômage, juste votée, vise une économie de 4 milliards d’euros et le nombre de chômeurs indemnisés va baisser de 12 %. Quant au report de l’âge de départ à la retraite à 64 ans, il doit rapporter 13 milliards d’euros…
  • Les 500 plus grandes fortunes françaises, selon le classement de Challenges, sont des familles au sein desquelles les enfants héritent de l’entreprise familiale (pour 60 %) ou de La fortune des parents pour les 40 % restants.
  • Depuis 1995, le 1 % le plus fortuné s’est approprié près de 20 fois plus de richesses que les 50 % les plus pauvres, et les 10 % les plus riches de la planète détiennent plus de 60 % du patrimoine mondial. 
  • Sur les 41 membres du cabinet Borne désignés en 2022, ils étaient 19 à s’afficher millionnaires – on en dénombrait 14 dans le dernier gouvernement Hollande.
  • Le ­patron de Stellantis gagne en un an l’équivalent de 3 420 Smic.
  • Lors du premier quinquennat d’Emmanuel Macron : le 1 % le plus riche a vu son niveau de vie augmenter de 2,8 %, soit la plus forte proportion sur l’ensemble de la population.
Inégalités femmes / hommes
  • Les femmes gagnent toujours en moyenne 28,5 % de moins que les hommes, tout temps de travail confondu, et 15,8 % de moins que les hommes à travail égal. 
  • Depuis 2020, relève l’UNICEF, « le nombre d’adolescentes et de femmes enceintes et allaitantes souffrant de malnutrition aiguë a bondi de 5,5 millions à 6,9 millions – soit une augmentation de 25 % – dans les 12 pays les plus durement touchés par la crise alimentaire et nutritionnelle mondiale » 
  • Fruit d’un travail minutieux compulsant les données de 190 pays et territoires, le rapport établit que « plus d’un milliard d’adolescentes et de femmes souffrent de dénutrition (se traduisant notamment par une insuffisance pondérale et une petite taille), de carences en micronutriments essentiels et d’anémie». À l’échelle mondiale, « 51 millions d’enfants de moins de 2 ans présentent un retard de croissance.
  •  « En matière de sécurité alimentaire », le rapport relève encore que ces inégalités « ont plus que doublé » en quelques années seulement, passant de 49 millions de personnes touchées, en 2019, à 126 millions, en 2021.
Enfance
  • Selon l’Ined (Institut national d’études démographiques), l’arrivée du premier enfant ferait perdre aux femmes 30 % de leurs revenus sur le long terme. 
  • Et si, plus tard, il y a séparation du couple, les femmes vont perdre 20 % de leur niveau de vie contre 2 % à 3 % pour les hommes.
  • Le HCFEA (Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge) estime que 230 000 places supplémentaires sont nécessaires pour répondre aux besoins immédiats sous cinq ans.
  • Mais si on voulait fournir une place à chaque enfant, donc obtenir un vrai droit à la garde, il faudrait 600 000 places.
  • Pour les entreprises le congé paternité a été allongé à 28 jours, mais c’est 28 jours facultatifs et seulement 7 jours obligatoires, contre 8 semaines obligatoires pour une femme.
Lise