La CGT propose une autre réforme du système des retraites

Les revendications principales de la CGT
  • Départ en retraite à 60 ans pour toutes et tous (hors départs anticipés pour les métiers pénibles).
  • Revenir au calcul sur les 10 meilleures années pour le privé.
  • Conserver le calcul sur les 6 derniers mois pour le public compte tenu de la trajectoire des rémunérations.
  • Prise en compte des années d’études.
  • Concernant la pénibilité : prise en compte des situations réelles de travail et reconnaissance de toutes les formes de pénibilité par grands corps de métier.
  • Taux de remplacement minimum de 75%. Dans tous les cas, pas de pension inférieure au SMIC CGT (2000 euros brut) quel que soit le régime de retraite.
  • Par rapport à la situation actuelle, ces propositions impliquent un coût qui se chiffre à environ 100 milliards d’euros.
Les propositions de financement

1. Hausse des salaires : une augmentation des ressources à court terme.
2. La création d’emplois : un élément central pour le financement des retraites.
3. En finir avec les exonérations de cotisations 84 milliards d’euros d’exonérations dont 18,4 milliards pour les retraites.
4. Mettre à contribution les revenus du capital.
5. Élargir l’assiette des revenus soumis à cotisations.
6. Augmenter les salaires et le taux de cotisation retraite : l’axe central de notre stratégie de financement.
7. Mobiliser les excédents de la Sécurité sociale pour les retraites.

Lire le détail des propositions en matière de financement pour une retraite à 60 ans pour tous sur le site Info retraites CGT.

usrcgt94