Femmes : les grandes perdantes de la reforme des retraites 2023 !
Le 8 mars, rendez-vous Esplanade la Défense

(Mise à jour le 28 février 2023 à 20:03)

Toute leur carrière, les femmes subissent :

Femmes : les grandes perdantes

  • les salaires plus faibles,
  • les contrats plus précaires,
  • l’absence de prime ou d’évolution de salaire.

Cette réforme amplifiera ces inégalités.

  • Une pension minimum conditionnée à une carrière complète.
  • Les congés parentaux pris très partiellement en compte.
  • Un renforcement prévisible de la précarité en fin de carrière.
  • La pénibilité des métiers féminisés n’est pas toujours reconnue.
  • La décote est maintenue et s’annule à 67 ans.

(Cliquez sur l’image pour afficher le tract, effectuez un clic droit pour le télécharger sur votre ordinateur.)

usrcgt94