De l’argent pour la santé, pas pour les armes !

(Mise à jour le 11 août 2023 à 22:30)

Journée 21 septembre

Les 413,3 milliards pour 2024-2030 de ce projet de loi de programmation militaire (LPM) représentent une hausse de 40% par rapport à la précédente loi, dont 30 milliards doivent notamment servir à couvrir l’inflation.

Pour la fédération CGT de la Santé et de l’Action sociale, cette annonce s’ajoute à celle de Bercy qui exige que les services publics baissent de 6% leur budget dans le cadre de la prochaine Loi de finance.

Et pendant ce temps… le gouvernement continue de fermer des lits dans les hôpitaux, continue de s’attaquer aux services publics et annonce désormais à des millions de travailleurs et de femmes travailleuses qui n’arrivent plus à boucler leurs fins de mois qu’il va falloir se serrer encore davantage la ceinture avec l’explosion du prix de l’essence, du gaz, de l’alimentation et de nombreuses matières premières indispensables à notre industrie !

Finalement, de l’argent, il y en a pour la guerre et la Défense, pas pour l’Hôpital, ni pour le social et le médico-social !

Quand la fédération CGT de la santé et de l’action sociale exige l’annulation de la dette des hôpitaux publics qui s’élevait à 29 milliards en 2019, le gouvernement nous répond que c’est impossible, mais il trouve possible de subventionner l’industrie militaire à hauteur de 413 milliards (14 fois plus). Combien cela représente-il de lits, de places, de professionnel le s, dont nous avons cruellement besoin ?

La Fédération CGT de la santé et de l’action sociale dénonce la guerre économique impitoyable que se livrent les puissants à l’échelle mondiale pour accroître toujours plus leurs profits, au mépris des droits sociaux, des libertés et de la paix.

Organisons la mobilisation pour la désescalade, la paix, la dissolution des blocs et l’autodétermination des peuples.

Il est donc urgent de se mobiliser pour obtenir des politiques sociales, économiques, culturelles, nationales et internationales de paix s’inspirant de la Charte des Nations Unies et respectueuses de tous les droits humains.

L’enjeu, c’est la construction d’une Europe et d’un monde de justice, de solidarité, de fraternité, de paix et de sécurité communes, à laquelle nous aspirons tous et toutes !

Journée 21 septembre

Téléchargez le tract de la Fédération CGT de la Santé et de l’Action Sociale.

usrcgt94