Non aux licenciements abusifs d’Aminata et de Matthyeu chez GRDF

La nouvelle est tombée : la direction de GRDF en Ile-de-France projette de licencier Aminata et Matthyeu, deux de nos collègues syndiqués CGT de l’agence d’intervention d’Alfortville.

Ces deux collègues ont été parmi les membres les plus actifs de la grève qui a eu lieu de fin octobre à décembre dernier pour exiger une augmentation des salaires pour obtenir 2 NR.
La grève a rassemblé plus d’une centaine d’agences bloquées et/ou occupées, avec le soutien de nombreux collègues, du syndicat CGT Energies 94 et de la FNME CGT.
Pourquoi ? Parce qu’ils ont eu le courage de se mobiliser lors de la grève pour l’augmentation des salaires en fin d’année dernière, avec le soutien de la CGT.
Nous nous adressons à Mme COLLE, directrice de GRDF IDF, alors qu’Aminata et Matthyeu sont convoqués en entretien préalable 2ième phase mardi 9 mai à Paris.

Nous n’accepterons aucune décision de licenciement.

Il n’y avait rien dans les dossiers, aucun fait qui permettent à la direction d’aller à l’acte ultime. Il est inadmissible que nos collègues soient licenciés et se retrouvent à la rue dans quelques semaines pour avoir exercé leur droit de grève et s’être mobilisé pour l’intérêt général.
Nous exigeons que la direction de GRDF ne prenne pas la décision de licencier Aminata et Matthyeu et qu’elle engage des discussions constructives avec les représentants du personnel et le syndicat CGT Energies 94 afin de trouver une solution équitable pour tous.

Nous ne lâcherons pas tant que justice ne sera pas rendue.
Nous invitons tous le personnel à se mobiliser pour soutenir Aminata et Matthieu et nous vous appelons à signer cette pétition pour exprimer votre désaccord face à cette décision.

Nous avons besoin de votre soutien pour faire pression sur la direction de GRDF et pour défendre leurs droits.
En signant cette pétition, la solidarité s’exprimera pour Aminata ainsi que pour Matthyeu et vous enverrez un message fort à la direction de GRDF : nous n’accepterons pas l’injustice et nous nous battrons pour défendre nos collègues jusqu’au bout. La solidarité est notre force,

Non aux licenciements abusifs d’Aminata et de Matthyeu.

Signez la pétition

usrcgt94