Motion des syndicats CGT 94 : la paix et la justice maintenant ! cessez le feu définitif !

Motion pour la paix
Cliquez sur l’image pour afficher le communiqué.

Les syndicats CGT du Val-de-Marne réunis en Comité général expriment leur effroi face à la gravité de la situation en Palestine et en Israël. Les bombardements de l’armée israélienne sur Gaza ont fait en un mois plus de 13 000 morts dont 5 500 enfants, plus de 1,5 million de Gazaouis ont été déplacés. La situation de la petite bande de terre privée de tout (eau, électricité, nourriture, carburant) est gravissime et les ONG alertent sur l’urgence absolue.

Cet énième massacre odieux croit répondre au premier carnage abject commis par les terroristes fanatisés du Hamas qui ont exécuté 1 400 personnes en une journée, non dans les colonies ou sur des bases militaires, mais dans des kibboutz et sur une très grande majorité de civils dont des centaines d’enfants. La vengeance d’une violence aveugle et inouïe ne règlera rien.

Netanyahu et son gouvernement d’extrême-droite composé de suprémacistes et de racistes portent une responsabilité majeure, puisqu’étant en position hégémonique, ils ont depuis des décennies multiplié les provocations et ont encouragé l’armée et les colons extrémistes en Cisjordanie à frapper et tuer impunément des Palestiniens pour voler leurs terres.

En Israël-même, des lois ségrégationnistes accompagnées d’un urbanisme qui parque les Palestiniens israéliens dans ce qui rappelle les townships d’Afrique du Sud, ont déjà instauré un État d’apartheid. L’État d’Israël, avec le soutien indéfectible des États-Unis et de ses valets, dont l’État français parmi les plus zélés aujourd’hui, commet des crimes de guerre, un génocide.

Les syndicats CGT du Val-de-Marne considèrent que la seule voie possible pour que le sang cesse de couler est celle de la paix et de la justice. Le cessez-le-feu doit être immédiat, la colonisation doit prendre fin et le blocus de Gaza aussi.

Photo Un État palestinien viable doit être construit avec un retour aux frontières de 1967, un droit au retour et Jérusalem-Est pour capitale. C’est ce chemin, et seulement ce chemin, qui apportera la sécurité et la paix aux deux peuples. (Cliquez sur la photo pour l’agrandir, cliquez une nouvelle fois sur la photo pour la réduire.)

La vague historique d’actes antisémites et racistes en France est une infamie à combattre avec une détermination totale. Les instrumentalisations à l’œuvre sont intolérables, qu’il s’agisse de celles visant à utiliser la lutte contre l’antisémitisme pour cautionner la politique d’Israël, comme celles se servant de la cause palestinienne pour diffuser des idées antisémites. Ces ignobles manœuvres qui permettent à des partis fascistes de manifester contre l’antisémitisme, un comble, sont contraires aux valeurs de la CGT, sont honteuses et délétères vis-à-vis de la paix et ne font que favoriser le communautarisme dans notre pays. Le gouvernement français porte une lourde responsabilité dans cet état de fait.

Dans un climat très tendu et confus qui entraîne la division des travailleurs et ne sert que nos ennemis de classe du patronat et de l’extrême-droite, les syndicats CGT du Val-de-Marne exigent que la défense de nos valeurs de solidarité, de fraternité et de justice internationale soit la priorité de toutes et tous. Seule une mobilisation populaire d’ampleur pourra contraindre les dirigeants politiques à imposer un cessez-le-feu et un processus de paix en faveur d’une solution à deux États.

Dans cette période troublée, la CGT doit tenir son rôle de syndicat de classe et de masse et entreprendre toutes les actions revendicatives nécessaires, comme cela se fait par exemple en Italie, en Espagne et même aux États-Unis, où les syndicats empêchent les livraisons d’armes à l’armée israélienne.

Comme elle ne cesse de le marteler, l’UD CGT 94 s’élève contre la guerre et les complices des massacres. Cessez-le-feu immédiat, vive la Palestine libre et la paix entre les peuples !

Créteil, le 27 novembre 2023
usrcgt94