Les retraités : ni égoïstes, ni nantis !

Les retraités fortement mobilisés contre la réforme. Pourquoi ?

retraités mobilisés

  • à chaque réforme de la retraite, le niveau de pension a diminué. Par exemple : passage des 10 aux 25 meilleures années pour le privé, mise en place de la CSG, la décote pour le service public, l’allongement du nombre de trimestres ;
  • les conditions de vie ne cessent de se dégrader. Ces 20 dernières années, plus de 2 mois de pension par an ont été volés aux retraité.e.s ;
  • la Sécurité sociale et le système de santé délabrés ne permettent plus, à de nombreux retraité.e.s, de se soigner correctement ;
  • les services publics de proximité sont dégradés, voire fermés !
  • un grand nombre de retraité.e.s ne peuvent accéder à une activité culturelle ou sportive, compte tenu de la baisse de leurs revenus ;
  • l’ensemble de leurs engagements représente des milliards d’heures de travail gratuit que les pouvoirs publics économisent et n’investissent pas dans les Services publics.

retraités ni égoïstes ni nantis

Pour les femmes, c’est la totale !

Les réformes successives les ont particulièrement pénalisées :

  • 2003 : diminution des droits pour enfants dans la fonction publique ;
  • 2010 : report de l’âge de la retraite et la décote, 19 % des femmes sont obligées d’attendre 67 ans pour partir ;
  • 2014 : augmentation du nombre d’annuités, 40 % des femmes ont une carrière incomplète. (Cliquez sur l’image pour afficher le tract, effectuez un clic droit pour le télécharger sur votre ordinateur.)

Résultat : les femmes touchent une pension de droit direct inférieure de 40 % à celle des hommes.

usrcgt94